Transcription

Anatomie et physiologie desglandes endocrinesUE 2.2 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONSDocteur BEN ALIPromotion 2015-2018Année scolaire 2015-2016

Le système endocrinien (endo : à l’intérieur etkrinien: sécrété) constitue un des deux grandssystèmes de communication de l’organisme, l’autreétant le système nerveux. Son rôle est essentiel lors du développement pour laréalisation de certaines grandes fonctionsphysiologiques et de l’homéostasie, c’est à dire lemaintien relativement constant du milieu intérieur. Le système endocrinien se compose d’organessécréteurs, les glandes endocrines qui synthétisent etlibèrent dans l’organisme des hormones.

Définition d’une hormone Une hormone ( de hormao, j’excite je stimule) est unmessager chimique sécrété par une glande endocrine. En fonction de sa nature chimique elle agit sur lesrécepteurs spécifiques de la cellule cible provoquant uneséquence d’événements biochimique conduisant à uneréponse spécifique. Ces hormones sont véhiculées par le sang, ellesagissent à distance de l’endroit où elles sont sécrétées Les hormones agissent plutôt lentement et elles ont unedurée d’action longue. Seules les cellules cibles qui contiennent des récepteurssont sensibles aux hormones.

Définition d’une glande endocrine Une glande endocrine est une structure spécialisée dans lasécrétion d’hormones, produits qui sont déversés dans lesang et qui agissent sur le fonctionnement ou ledéveloppement des autres organes. On parle de véritables glandes endocrines quand il s’agitd’une structure spécialisée uniquement dans la sécrétiond’hormones. Parmi les véritables glandes endocrines, on peut citer lathyroïde, les surrénales, l’hypophyse. D’autres organes sont capables à la fois d’une sécrétionendocrine et d’un autre rôle physiologique, par exemplel’hypothalamus, les gonades. Une même glande endocrine peut sécréter plusieurs typesd’hormones.

Différence glande endocrine glandeexocrine Quand on parle de glande exocrine, il s’agit d’uneglande dont la sécrétion n’est plus libérée dans lemilieu intérieur dans le sang mais qui est libéréedans le milieu extérieur. exemple:- le pancréas qui fabrique des enzymesdigestives, libérées dans le duodénum- le testicule avec les spermatozoïdes,Ces 2 glandes sont à la fois endocrines et exocrines

Les différents types d’hormones les glandes endocrines fabriquent 3grandes catégories d’hormones. 1 / les hormones peptidiques, 2 / Les hormones stéroïdiennes 3 / Les hormones mono-aminés

1/les hormones peptidiques, Ce sont des petites protéines.Une fois sécrétées dans le sang, ces hormones ycirculent librement,Elles agissent sur les cellules cibles parl’intermédiaire de récepteurs protéiques traversant lesmembranes plasmiques des cellules cibles. Les récepteurs sont spécifiques pour une hormonesdonnées, mais une hormone peut avoir plusieurs type derécepteurs membranaires. Exemples d’hormones peptidiques : l’insuline, leglucagon, la parathormone, la prolactine,l’ érythropoïétine, la GH, la TSH, la LH, la FSH,l’ACTH, la TRH .

L’hormone mature se trouve empaquetée dans des granulesde sécrétion situées sous la membrane plasmique. Le signal déclenchant l’exocytose est souvent un messagerchimique se fixant à un récepteur membranaire. La vésicule fusionne alors avec la membrane plasmique etson contenu est délivré alors vers le milieu extra cellulaire

2 / Les hormones stéroïdiennes- Ce sont des lipides synthétisés à partit d’un noyau decholestérol.- Ces stéroïdes doivent s’allier avec des protéinesplasmatiques afin d’être transportés dans le fluxsanguin.- Le complexe stéroïde-protéine est inactif, seulel’hormone stéroïde libre a une action endocrine.- La protéine de transport ne libère l’hormonestéroïde qu’au niveau des capillaires sanguins quiirriguent les organes cibles.- Ces hormones stéroïdiennes agissent sur lesrécepteurs intra-cellulaires.- hormones stéroïdiennes : cortisol, androgènes,progestérone œstrogènes .

3 / Les hormones mono-aminés Elles dérivent toutes d’un acide aminé : la tyrosine. Ce sont des petites molécules et leur mécanisme d’actionsur les cellules cibles est proche des hormones peptidiques,elles circulent librement dans le sang et agissent sur lescellules cibles par l’intermédiaire de récepteurs transmembranaires : - le premier sous-groupe contient essentiellementl’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine; - et l’autre sous-groupe est constitué par les hormonesthyroïdiennes T3 et T4. elles sont liées au protéines plasmatiques dans leurtransport ce qui les inactive Elles agissent sur des récepteurs intra-cellulaires,. Seules les cellules cibles qui contiennent des récepteurssont sensibles aux hormones.

Localisation des glandes endocrinesdans le corps Hypophyse Pancréas testiculesthyroïdesurrénalesovaires

L’hypothalamusAxe hypothalamo - hypophysaire

hypothalamus Organe du système nerveuxcentral situé au dessus del’hypophyse et en contact avecle cervelet En connexion avecl’hypophyse il sécrète desneurohormones et intervientdans la régulationendocrinienne et du systèmenerveux autonome dans la régulation desfonctions comportementalessexuelle, alimentaire, dedéfense, de stress, dethermorégulation

Hypothalamus estconstitué par un ensemblede noyaux formant lesparois inféro latérales duplancher du IIIeventricule sous lethalamus Il est relié à l’hypophysesituée en dessous par latige pituitaire

Les hormones hypothalamiques L’hypothalamus est le cerveau endocrinien de l’organisme puisqu’ilcommande la sécrétion de toutes les glandes endocrines du corps TRH (thyreo releasing hormone) qui stimule la sécrétion et lalibération de TSH hypophysaire (qui stimule la glande thyroïde) GnRH ( gonadotrophin releasing hormone) qui provoque à la fois lalibération de FSH et de LH ( qui régulent la sécrétion des glandessexuelles) CRF (cortico releasing factor) qui favorise la libération d’ACTH parl’hypophyse et sa synthèse (action sur la glande cortico surrénale quisécrète du cortisol)

Les autres hormones hypothalamiques ADH ou hormone antidiurétique ou vasopressine L’ocytocine Ces 2 hormones sont sécrétées au niveau del’hypothalamus puis transportées par la tige pituitaire dansl’hypophyse postérieure ou post hypophyse ou elles sontstockées

ysepostérieureHypophyseantérieure

L’hypophyse

hypophyse Organisation fonctionnelle entre l’hypothalamus etl’hypophyse Hypothalamus est relié à l’hypophyse par l’infundibulum(tige de connexion ou tige pituitaire) La glande se divise en deux parties :-l’adénohypophyse ou antéhypophyse partie glandulairede l’hypophyse qui sécrète six hormones: GH,TSH,FSH,LH, PRL ,ACTH.-la neurohypophyse ou post hypophyse partie postérieurequi contient deux hormones ADH et OT ocytocine

ohypophyse(lobe antérieur)Neurohypophyse(lobe postérieur)

Anatomie La loge hypophysairePetite glande de 5 mm de haut sur 15mm de large 10 mm d’épaisseur. Ellepèse 0.60g.Elle est contenue dans une loge osseuseappelée selle turcique creusée dans l’ossphénoïde Les organes en rapports avecl’hypophyseLe chiasma optique au dessus del’hypophyse (possibilité de compressionpar les tumeurs hypophysaires)Les sinus caverneux de chaque coté dela glandeLe sinus sphénoïdal la paroi est trèsmince et donne sur les fosses nasalesLe tronc basilaire et la protubérances enarrière de la paroi postérieure de la selleturciqueVascularisation par 2 systèmesLe système artériel hypophysaire et lesystème porte hypothalamohypophysaire

Sécrétions de l’anté hypophyse Hormones hypophysairessomathormone (STH) ou growth hormone (GH)la PROLACTINE Les stimulines hypophysaires qui ont pour rôled’agir sur les glandes périphériques : thyroïde gonades,surrénalescorticotrophine ACTH (surrénales)hormones gonadotropes FSH , LH (gonades)thyréostimuline TSH (thyroïde)

L’hormone de croissance La STH est une hormone polypeptidique de 191 acidesaminés Sécrétion est sous la dépendance d’un GRFhypothalamique Elle est augmentée en cas d’hypoglycémie et pendant lesommeil et est mise au repos pendant l’hperglycémie En pathologie l’augmentation donne l’acromégalie

Actions de la GH Métabolisme glucidique:– GH hormone hyperglycémiante– résistance à l’insuline Métabolisme lipidique:– GH action lipolytique– dégradation des triglycérides– augmentation des acides gras libres– La GH permet la synthèse et l’action de facteurs de croissances lessomatomédines appelés IGF1(insuline like growth factor) L’IGF1 est l’hormone produite sous l’effet de l’hormone de croissanceessentiellement par le foie c’est cette hormone qui permet a l’hormone decroissance d’avoir certains effets

Actions de la GH suite Métabolisme protéique:– GH hormone anabolisante– facilite l’incorporation tissulaire des acides aminés– Anabolisme musculaire Croissance osseuseLa GH stimule la:– production et activité des ostéoblastes (ostéogénèse)– formation cartilagineuse (chondrogénèse)– croissance épiphysaire de l’os, jusqu’à la soudure descartilages de conjugaison

Régulation de l’ axe somatotrope L’hormone de croissance est sécrétée selon un rythme pulséinfluencé par le nycthémère. Pulse de sécrétion toutes les 3 ou 4heures avec des pics plus importants la nuit Contrôle de la sécrétion par 2 facteurs hypothalamiques Un facteur activateur GHRH: growth hormone releasinghormone (somatolibérine) Un facteur inhibiteur ou GHIF : growth hormone inhibitingfactor ( somatostatine)

Régulation de la GHSSTGH-RHSST : somatostatineGH : Growth HormoneGH-RH : Growth HormoneReleasing HormoneIGF-1 : Insuline likeGrowth Factor 1GHIGF1Régulation de la GH

La prolactine Hormone polypeptidique de 199 acides aminés Le nombre de cellules à prolactine est variable elles se multiplientpendant la grossesse La sécrétion de prolactine augmente pendant la grossesse La dopamine issu de l’hypothalamus freine la prolactine La TRH stimule la prolactine La prolactine provoque au niveau de la glande mammaire lafabrication de lait En pathologie le dosage permet de faire le diagnostic d’adénome àprolactine

Les stimulines hypophysaires ACTH sécrétée de façon continue par hypophyse mais à taux variable selonles heures maximum le matin à 8 heures minimum le soir 24 heures.la sécrétion est réglée par le cortisol qui agit sur le CRH hypothalamique quicommande la sécrétion d’ACTH. L’ACTH stimule la surrénale et stimule laproduction de l’ensemble des hormones surrénaliennes FSH sécrétion rythmée par le cycle menstruelsur l’ovaire intervient dans le recrutement des ovocytessur le testicule favorise la spermatogenèseLH chez la femme sécrétée à partir de la puberté toutes les 90 mn etdéclenche l’ovulationchez l’homme elle est sécrétée de façon cyclique et entraine laproduction de testostérone TSH sécrétée de façon permanente mais son taux est variable dans la journée.Elle provoque la sécrétion de T3 et de T4 sécrétion sous la dépendance de laTRH hypothalamique

Hormones hypothalamiques : TRH, CRH, LH-RH, DA, GHRH, somatostatineSystème porte HHTSHGHPRLACTHLHFSHtesticulesTesto Spermatostérone genèseT3, T4cortisolAVP (ADH)posthypophyseantéhypophyseovairesE2 FolliculogenèsePg

Organisation fonctionnelle L’hypophyse est comme un chef d’orchestre L’hypophyse régule les glandes rénalesgonadesglande mammaire

Hormones de la post-hypophyse: neurohormonesOcytocineADH (Hormone antidiurétique)ou vasopressine

La thyroïde

Description anatomique La glande thyroïde comporte 2 lobes latéraux droit etgauche reliés par un isthme elle est rouge brun deconsistance assez molle. Elle pèse environ 30 g chezl’adulte Les lobes latéraux : ils ont la forme d’une pyramidearrondie 6 cm de haut du cartilage thyroïde en hautjusqu’au 6 eme anneau trachéal en bas l’isthme est plaqué contre les 2 eme et 3eme anneautrachéal en bas

Rapports de la thyroïdela trachée: la thyroïde monte et descendavec les mouvements de ladéglutition .Un nodule peut entrainerdes troubles respiratoiresl’œsophage: en arrière de la trachée unetumeur de la thyroïde peut comprimerl’œsophageLes nerfs récurrents: nerfs moteurs descordes vocales longent l’angle entretrachée et œsophageLe larynx: une compression des nerfsrécurrents peut entrainer uneparalysie des cordes vocalesLes parathyroïdes: accolées à la partiepostérieure des lobes thyroïdiens

Glande ThyroïdeparathyroïdesVue de faceVue postérieurel Les parathyroïdes sont à la partie postérieure deslobes thyroïdiens

En dehors de la loge thyroïdienne, le cou En avant: la peautissus cellulaire sous cutanél’aponévrose cervicale superficielle qui engaine 4 musclesce losange sert de point de repère à la trachéotomie De chaque coté: le paquet vasculo-nerveux du couartère carotideveine jugulaire internenerf grand hypoglosse plexus cervical Vaisseaux et nerf: deux artères thyroïdiennes supérieures etinférieures et une moyenne associées aux veines supérieures leslymphatiques et de très nombreux plexus sympathiques qui innerventla thyroïde

histologie La thyroïde est formée de petites vésicules ou folliculesL’enveloppe de ces follicules est faite de cellulesfolliculaires ou thyréocytes ( 99.9% des cellules de lathyroïde) qui produisent la thyroglobuline qui est stockéedans le colloïde qui remplit la cavité centrale des follicules les cellules C ou para folliculaires forment un tissuconjonctif situé entre les follicules elles synthétisent etsécrètent la thyrocalcitonine.

physiologie Iodeles hormones thyroïdiennes sont fabriquées à partir de l’iode minéraltrouvé dans l’alimentation et les eaux de boisson. Besoins quotidiens de250 à 300 microg/jourSynthèse des hormones thyroïdiennes-l’iode est captée par les cellules thyroïdiennes-oxydée pour pouvoir être utilisées puis fixé sur des acides aminés :lestyrosines de la thyroglobulin